QUE RETENIR DU DISCOURS DU PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON ?

SOCIÉTÉ post authorPresse France 10 novembre 2021

QUE RETENIR DU DISCOURS DU PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON ?

QUE RETENIR DU DISCOURS DU PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON ?

C’est lors d’une allocution télévisée que le président Macron est revenu sur certains points saillants de l’actualité française. La covid-12, le nucléaire et l’épineuse question de la retraite ont constitué l’essentiel du discours du locataire de l’Elysée consacré au rebond de  l’épidémie et aux priorités de la fin de son quinquennat.

Face au regain de l’épidémie en France, le chef de l’État a annoncé, lors de son allocution télévisée du mardi 9 novembre, l’obligation de la dose vaccinale de rappel à partir du 15 décembre pour les plus de 65 ans souhaitant garder leur passe sanitaire.
« Plus de 80 % des personnes en réanimation ont plus de 50 ans, c’est pourquoi une campagne de rappel sera lancée à partir du début du mois de décembre pour nos compatriotes, âgés de 50 à 64 ans », a-t-il ajouté. « Nous avons saisi les autorités scientifiques afin qu’elles puissent nous indiquer dans les tout prochains jours les modalités pratiques et les échéances à suivre », a précis Monsieur Macron.
Pour justifier cette accélération de la campagne de rappel, Emmanuel Macron a souligné : « Nous n’en avons pas terminé avec la pandémie ». L’augmentation de 40 %, en une semaine, du taux d’incidence et l’augmentation des hospitalisations liées à l’épidémie de coronavirus sont des « signaux d’alerte », a-t-il insisté.
Réforme des retraites et assurance chômage
À six mois de l’élection présidentielle, le président a profité de son allocution pour aborder plusieurs dossiers phares de son quinquennat, dont la question des réformes des retraites et de l’assurance chômage. Il a déclaré qu’il serait nécessaire, dès l’an prochain, de prendre des décisions « claires » sur les retraites.
Ces décisions, qui « feront légitimement l’objet de débats », impliqueront notamment de « travailler plus longtemps, en repoussant l’âge légal » et de supprimer les régimes spéciaux, a-t-il ajouté.

Le chef de l’État a annoncé par ailleurs qu’à compter du 1er décembre, il faudra avoir travaillé au moins six mois dans les deux dernières années pour être indemnisé par l’assurance chômage.
Énergie nucléaire
La France va construire de nouveaux réacteurs nucléaires sur son sol, a également indiqué Emmanuel Macron, soulignant les avantages de cette énergie, notamment du point de vue climatique. « Nous allons, pour la première fois depuis des décennies, relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays et continuer de développer les énergies renouvelables », a-t-il expliqué.
Cela « pour garantir l’indépendance énergétique de la France, pour garantir l’approvisionnement électrique de notre pays et atteindre nos objectifs, en particulier la neutralité carbone en 2050 », a-t-il fait valoir. « Ces investissements nous permettront d’être à la hauteur de nos engagements au moment où nous allons clôturer la COP26 à Glasgow », a-t-il souligné.

ACTUALITÉS SIMILAIRES