Un espace photos sécurisé pour les camps et centre aérés

Les camps d’été offrent aux enfants une occasion exceptionnelle d’explorer de nouveaux endroits et d’apprendre de nouvelles choses.

Pendant que vos enfants campeurs s’amusent comme des fous, vous voulez vous assurer que leurs parents ont un moyen de rester en contact avec leurs ouailles et de pouvoir profiter d’eux même quand ils ne sont pas là ?

La création d’un espace photos sécurisé par le centre de loisirs ou la direction du camp de vacances permet de partager de manière sécurisée. Mais voyons ensemble les différents avantages d’un tel outil de partage en ligne.

Partager des photos sur Facebook ou Instagram

Vous le savez bien, les réseaux ont un côté pratique, mais vraiment pas sécurisé. Surtout lorsqu’il est question du droit à l’image de mineurs.

Pour les directions de centre aérés ou de camp d’été qui confient les photos et les vidéos des petits campeurs à ces réseaux sociaux, ils ouvrent la boite de pandore, la plupart du temps sans le savoir.

Les risques sont nombreux et très élevés : vol de photos avec usurpation d’identité, prédateurs qui rôdent sur les réseaux sociaux (en particulier sur Facebook), piratages, droit d’image et vie privée non respectés, sans parler des virus et autres tentatives de fraudes venant du monde entier. Définitivement, les réseaux sociaux ne sont pas adaptés au partage de photos ou de vidéos d’enfants.

La protection du droit d’image et de la vie privée des enfants

En créant un espace dédié aux photos et aux vidéos du camp d’été ou encore pour un centre de loisirs, vous pouvez être sûr que seules les personnes autorisées y auront accès. En l’occurrence, les familles et parents. Ainsi, la protection du droit d’image et de la vie privée des enfants et de celle des accompagnants (animateurs, parents ou encadrants) est préservée.

En outre, cet espace peut aussi être utilisé pour partager avec les familles des informations importantes sur le camp, telles que des nouvelles ou des mises à jour sur les activités, les agendas, les sorties, et même le menu du midi. Nombreux sont les centres de loisirs à avoir créé leur blog alsh (accueil de loisirs sans hébergement) privé afin de pouvoir partager les animations et la vie des enfants avec les parents, et uniquement les parents.

L’utilisation d’une plateforme adaptée qui offre une sécurisation forcée (tous les espaces sont invisibles sur les moteurs de recherche et ne peuvent pas offrir d’accès public), une absence totale de publicité ou d’utilisation des données personnelles, est vraiment avantageuse pour les collectivités locales et les mairies.

Pas de pub, pas d’utilisation des données : un espace sécurisé !

Le site Partagephotos.com (découvrez le comparatif de service de partage photos ici) a pensé à tout lors de la mise à disposition d’une telle plateforme. Il est évident qu’à l’heure des réseaux sociaux, et plus particulièrement d’internet, où l’on est envahi de publicités et que nos données ont acquis une valeur marchande certaine, pouvoir se servir d’un espace sans publicité, sans utilisation des données, et surtout sans risque de voir ses contenus volés ou utilisés par des tiers, est un vrai confort.

L’espace sécurisé est facilement configurable grâce à une zone de gestion dans laquelle l’administrateur pourra aussi bien personnaliser le graphisme de l’espace, que les droits octroyés aux familles qui s’y connecteront.

Ainsi, on peut choisir si le téléchargement des fichiers (photos, vidéos, documents, etc) est autorisé ou totalement prohibé, mais également ce que chaque invité aura la possibilité de consulter. Pratique, fiable et très bien pensé pour cloisonner les accès aux photos/vidéos, et garantir une protection complète à toutes les familles qui pourraient être frileuses à l’idée de voir des photos de leur bambin sur Internet.

Idéal pour les camps d’été, les centres de loisirs et périscolaire

Vous l’aurez deviné, ce type d’outil est assez rare sur Internet. A ma connaissance, cette plateforme est même totalement unique en son genre. Développée et conçue par une famille Suisse il y a maintenant presque 10 ans, elle ravit aussi bien les familles que les collectivités locales comme les centres de loisirs, les crèches, les écoles et même les ehpad.

De 7 à 77 ans, l’utilisation est facile et les animateurs de centre de loisirs peuvent donc partager albums de photos et vidéos, très facilement avec les parents. Idéal pour un camp d’été pendant les grandes vacances ou tout au long de l’année pour un accueil de loisirs, c’est un compagnon fidèle, simple à utiliser et vraiment intuitif pour créer des galeries de photos privées et publier des vidéos de manière sécurisée.

Les parents n’ont pas besoin de s’inscrire : pratique et utile

Il y a de nombreux côtés positifs lorsque l’on utilise cette plateforme. Outre la simplicité d’utilisation pour les invités (les parents et familles n’ont pas besoin de créer de compte, d’installer d’application ou de s’inscrire pour se connecter à l’espace privé) ainsi que la mise en place d’un tel espace de partage, sachez que vous n’aurez pas besoin d’installer d’application pour l’utiliser sur votre smartphone.

En effet, la plateforme a fait le choix d’offrir un site pour les téléphones mobiles, ce qui ne vous obligera donc pas à mettre à jour votre téléphone préféré ou à devoir en changer. Le fonctionnement est simple et vraiment adapté à la plupart des ordinateurs, des tablettes ou des smartphones.

En résumé, vous pourrez utiliser le service avec votre iPhone 4 sans aucun problème ! J’oubliais : l’inscription gratuite vous permet de tester les différentes rubriques, de créer votre espace et de le personnaliser en quelques secondes et aussi d’ajouter un nombre illimité de familles invitées avec qui vous allez partager. Vous auriez tort de vous en priver ! Le lien de création de l’espace privé se trouve un peu plus haut dans mon dossier si jamais vous voulez essayer.

Pour finir, si vous êtes vraiment adapté des réseaux sociaux et que vous ne pouvez pas vous en passer pour partager des photos de centre de loisirs, sachez qu’il y a des choses à mettre en place : flotter les visages ou les masquer, de pas identifier les enfants sur les photos ou les vidéos, et surtout, demander une autorisation parentale avant toute publication. Ces 3 critères devront vous éviter bien des ennuis !

Référencement Naturel

Articles Récents
Autres articles