Quelques conseils utiles pour choisir un carrelage de cuisine ?

Tâches, éclaboussures, condensation, usure, chutes d’ustensiles, humidité… La cuisine est une pièce technique par excellence et requiert un revêtement de sol et mural à l’épreuve du quotidien.

Facile à entretenir, durable, étanche, résistant et sain, le carrelage cuisine offre plusieurs avantages et est souvent adopté. Zoom sur quelques conseils pour bien choisir un carrelage cuisine.

Le marché propose plusieurs types de matériaux pour un carrelage de cuisine :

  • Le grès plutôt cérame qu’émaillé dispose d’un excellent rapport qualité/prix et est très résistant. Il figure parmi les carrelages universels pouvant être posés au mur comme au sol et imite très bien le béton, la pierre, le bois et le marbre.
  • Les carreaux en terre, style tomettes et carreaux de ciment sont faciles à poser et doivent être traités oléofuge et hydrofuge.
  • La faïence est plus fragile, mais facile à entretenir. C’est un excellent choix pour la crédence.
  • La pierre naturelle, également appelée travertin est poreuse et requiert quelques précautions d’entretien. Ceci dit, elle offre beaucoup de cachet.

Le carrelage au sol d’une cuisine*

Les idées de carrelages de cuisine ne manquent pas, peu importe l’ambiance que vous voulez créer dans une cuisine. Il existe toujours un carrelage cuisine qui peut la sublimer. Pour profiter d’un large choix de carreaux au meilleur rapport qualité / prix, vous pouvez acheter votre carrelage cuisine chez Reflex Boutique spécialisé dans la vente de carrelage en ligne.

Pour les amateurs d’atmosphère contemporaine, l’idéal est de choisir un carrelage gris. Ce dernier est une valeur sûre qui peut se combiner à tous les styles. Pour une cuisine à ambiance industrielle, il est conseillé de s’orienter vers un carrelage imitation béton ciré. Pour une cuisine chaleureuse et authentique, un carrelage à l’aspect parquet est adapté.

Si vous souhaitez un style de cuisine ancien, les carreaux de ciment permettent de dynamiser le sol grâce à leurs motifs colorés et graphiques. Il est également possible de délimiter l’îlot central du reste de la pièce en associant deux types de carrelages différents.

Le carrelage mural de la cuisine

En ce qui concerne le carrelage mural, le choix est assez vaste. Le carrelage métro est indémodable en remplaçant les joints immaculés pour des noirs, style labo de chimie. Pour un aspect plus tendance, le carrelage hexagonal bicolore ou uni a également le vent en poupe dans les cuisines qui manquent de style. Afin d’harmoniser la décoration d’une cuisine, il est aussi possible de miser sur un seul et même revêtement sur les murs comme au sol.

Le carrelage du plan de travail

À part les murs et le sol, pour le plan de travail, il est également possible d’utiliser du carrelage ou d’en recouvrir un qui a fait son temps. Résistants aux températures les plus élevées, la céramique et le grès sont d’excellentes alternatives.

Ce qui n’est pas le cas de la faïence qui est trop fragile pour être posée sur le plan de travail d’une cuisine. Pour que les joints poreux du carrelage ne finissent encrassés ou tachés, il est conseillé de privilégier des carreaux grand format.

Le carrelage en crédence

Les mosaïques, écailles, les carreaux de ciment, les dalles de carrelage effet marbré ou les zelliges sont des options pour mettre en valeur la crédence d’une cuisine avec du carrelage. Pour un carrelage permettant de profiter d’une cuisine moderne, au sol, l’idéal est de choisir des carreaux grandes tailles pour bénéficier d’un style épuré. Les carrelages blanc, noir ou gris sont intemporels.

Il est également possible de miser sur un mariage graphique de plusieurs couleurs ou d’opter pour des carreaux de ciment avec des motifs géométriques en clair-obscur. Pour une cuisine d’inspiration rétro, il est essentiel que le carrelage matche avec le style.

De ce fait, il est possible de choisir un sol en tomettes, des carreaux de ciment avec des motifs plus colorés et marqués ou un carrelage damier comme à cabochons.

Les critères pour choisir un carrelage cuisine

Résistance, adhérence, dimensions, prix, finitions ou encore épaisseurs sont des caractéristiques à prendre en compte pour choisir un carrelage cuisine.

La résistance à l’humidité

L’humidité est un des critères à ne pas négliger. Exposé aux projections de liquides ou de graisses et aux éclaboussures, le sol de la cuisine, mais aussi la crédence doit être résistant à tout type de salissures. L’Usure, Poinçonnement, Eau, agents Chimiques ou UPEC permet de classer les carrelages en céramique. Cependant, cette norme ne s’applique uniquement qu’aux revêtements de sol et ne concerne pas le carrelage en terre cuite. Pour une cuisine, les valeurs « C » et « E » auront de l’importance. De ce fait, un carrelage classé C2 et E3 résiste parfaitement à l’eau et aux agents chimiques comme des produits d’entretien.

La résistance à l’usure

La norme PEI classe les carreaux de 1 à 5 en fonction de leur résistance à l’abrasion. Dans une cuisine avec passage régulier, un classement PEI3 est conseillé.

L’adhérence

Afin d’éviter les glissades dans les pièces contenant un point d’eau comme la cuisine, le carrelage doit respecter la norme « R » allant de 9 à 13. Cette norme mesure l’adhérence pieds chaussés. Dans l’espace cuisine, choisir un carrelage de sol classé R9 pour une adhérence normale.

Les différentes tailles de carreaux

La taille du carrelage est également un critère à prendre en compte. Afin de revêtir le sol d’une grande cuisine, l’idéal est de choisir des carreaux grand format (90 x 90 cm jusqu’à 120 x 120 cm) ou très grand format (format XXL) pour faciliter la pose et l’entretien. Grâce à un minimum de joints apparents, les grands carreaux permettent de créer une continuité élégante, qu’ils soient rectangulaires ou carrés. Dans une petite cuisine, l’idéal est de privilégier un format plus petit comme une crédence faite avec du carrelage métro. Afin d’habiller plusieurs grands murs, il est conseillé de choisir des dimensions de type 30 x 60 cm, 30 x 90 cm ou 60 x 120 cm. Sur un pan de mur, la pose de petits carreaux de 10 x 30 cm, 20 x 40 cm, 15 x 15 cm ou 20 x 20 cm est adaptée. Il est à savoir qu’un modèle peut se décliner en plusieurs formats.

Référencement Naturel

Articles Récents
Autres articles