8 étapes pour se préparer à la grossesse

Avez-vous la fièvre du bébé ? Vous et votre partenaire êtes vous prêts à vivre une nouvelle vie avec plus de membres dans la famille ?

Nous allons essayer durant cet article de traiter quelques points et mesures essentielles que toute femme devrait prendre avant sa grossesse.

Voici 8 étapes pour se préparer à la grossesse.

1. Suivez votre cycle

Pour savoir quel est le meilleur moment pour tomber enceinte, vous devez vous familiariser avec votre cycle menstruel,” conseille Sofia E de Naissance And Co, un magazine indépendant puériculture.

Notez le début et la fin de vos règles, notez également ce que vous remarquez dans votre flux et tout symptôme, comme des crampes ou une sensibilité des seins. Apprenez également à repérer certains des signes physiques de l’ovulation, comme une glaire cervicale claire et extensible et une augmentation de la température basale du corps. Si cela vous semble décourageant, ne vous inquiétez pas. 

Il existe de nombreuses applications mobiles conçues pour vous faciliter la tâche. L’une des plus connues est le Mon calendrier des règles Flo

Sur Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=org.iggymedia.periodtracker

Sur IOS : https://apps.apple.com/fr/app/mon-calendrier-des-r%C3%A8gles-flo/id1038369065 

2. Planifiez un rendez-vous de préconception

8 étapes pour se préparer à la grossesse
8 étapes pour se préparer à la grossesse

La meilleure façon de préparer votre corps à la grossesse est de vous assurer qu’il est en bonne santé. Et la meilleure façon d’y parvenir est de faire un bilan de santé chez votre médecin. Au cours de votre visite, votre médecin passera en revue vos antécédents de santé, évaluera tout problème médical et vous conseillera sur la manière de vivre une grossesse heureuse et saine.

Parmi les points dont vous discuterez avec votre médecin, il y a vos antécédents médicaux, les vaccinations recommandées, les changements ou ajustements de médicaments et les questions ou préoccupations que vous avez déjà remarqué.

3. Consultez le dentiste

Garder le rythme de vos visites régulières chez le dentiste est non seulement bon pour vos dents et vos gencives, mais aussi pour votre santé globale.

Une mauvaise hygiène dentaire et les maladies parodontales peuvent être associées à des complications de la grossesse, comme l’accouchement prématuré.

Les nettoyages et les soins dentaires de routine sont encouragés donc avant la conception.

4. Maintenez une alimentation saine et équilibrée

Manger une variété d’aliments sains est important pour être en bonne santé, surtout pendant la grossesse. Vous devez vous assurer que vous mangez une variété de grains entiers, de légumes, de fruits et de protéines. 

L’hydratation est également importante, alors buvez beaucoup d’eau chaque jour.

5. Pensez à l’acide folique

Certaines vitamines, en particulier l’acide folique, sont importantes pour la santé et le développement du fœtus et pour réduire le risque de malformations congénitales, notamment la fente labiale et palatine et le bifida spinal.

Les femmes qui présentent un risque plus élevé d’avoir un enfant atteint d’une anomalie du tube neural sont encouragées par la plupart des médecins à prendre des doses plus élevées, de 1 à 4 mg, d’acide folique par jour. 

Cela devrait également être initié un à trois mois avant la conception et se poursuivre jusqu’à 12 semaines de grossesse. Consultez impérativement votre médecin sur ce sujet avant de prendre vos décisions.

6. Faites régulièrement de l’exercice

Rester active tout en essayant de devenir enceinte vous aide à bien des égards. L’exercice peut vous aider à maintenir un poids optimal, à réduire le stress et à vous sentir bien tout au long de la grossesse. Faites un minimum de 20 à 30 minutes d’exercice au moins trois fois par semaine pour maintenir une bonne routine physique.

7. Implémentez un plan de sevrage

C’est une bonne idée de faire un plan pour arrêter de fumer, de vapoter, de consommer de la marijuana et des drogues illicites. Vous devriez également limiter et diminuer votre consommation d’alcool et réduire votre consommation de caféine à 200 mg par jour. Ces facteurs peuvent vous affecter, vous et votre bébé, pendant la grossesse.

Le syndrome d’alcoolisme fœtal est une complication connue de la consommation d’alcool pendant la grossesse. De même, le fait de fumer du tabac et la consommation de THC pendant la grossesse peuvent entraîner un faible poids de naissance et un accouchement prématuré.

Si vous avez du mal à arrêter de fumer, parlez-en à votre professionnel de santé lors de votre rendez-vous préconceptionnel.

8. Connaissez les antécédents génétiques de votre famille en matière d’anomalies congénitales

Si vous, votre partenaire et tout autre proche de la famille (c’est-à-dire les parents, les frères, les sœurs, les oncles et les tantes) avez des antécédents de malformations congénitales ou de maladies héréditaires, vous risquez davantage d’avoir un bébé présentant les mêmes problèmes.

Informez-en votre professionnel de la santé lors de votre rendez-vous de préconception. Il pourra vous orienter vers un spécialiste de la génétique. 

Rencontrer un spécialiste en génétique vous donne l’occasion de discuter des options de dépistage, des résultats des tests de dépistage, des risques de maladie chez le fœtus, de l’évolution naturelle de la maladie et des diagnostics et interventions prénatales.

Conclusion

Il y a un tas de conseils de choses à connaître avant d’entamer sa grossesse. Chose est sur, vous devez absolument consulter votre médecin et votre dentiste afin d’avoir une idée globale de votre état de santé, et éventuellement les éléments à améliorer dans votre quotidien pour une vie meilleure avec votre prochain bébé.

Référencement Naturel

Articles Récents
Autres articles