Équipe de France : les retrouvailles contrastées de Karim Benzema

SPORT post authorPresse France 9 juin 2021

Équipe de France : les retrouvailles contrastées de Karim Benzema

Équipe de France : les retrouvailles contrastées de Karim Benzema

Karim Benzema était une nouvelle fois titulaire ce mardi soir avec les Bleus de Didier Deschamps contre la Bulgarie (3-0). L’attaquant du Real Madrid est sorti en première période, blessé et remplacé par Olivier Giroud.

 

 

Près de six années après ses dernières sélections, Karim Benzema a appris avec plaisir qu’il était des 26 sélectionnés pour jouer l’Euro. Inutile de dire qu’il n’en fallait pas plus pour que tout le monde s’enflamme. Pour sa première, du côté de Nice, contre le Pays de Galles, Didier Deschamps avait décidé de le laisser le plus longtemps sur le terrain. Malgré un penalty raté, il avait plutôt réussi son retour, réussissant quelques belles déviations, se procurant des occasions et surtout combinant presque parfaitement avec les deux autres de devant, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann.

Pour autant, il n’avait pas perdu le sourire, malgré cette première occasion qu’il trouvait probablement en demi-teinte. Nouvelle chance ce mardi ? Oui. Didier Deschamps avait décidé de reconduire son trio contre la Bulgarie (3-0) et si Mbappé et Griezmann n’avaient pas réussi à faire marquer le Madrilène, ils y arriveraient peut-être ce soir. En jambes, l’ex-adjoint de Cristiano Ronaldo chez les Merengues n’était pas très de loin de trouver la faille, mais sa tentative frôlait le poteau (11e). Comme à son habitude, il se bougeait beaucoup et tentait quelques centres (32e).

Sa blessure complique les choses

Mais, juste avant cela, le pire arrivait. Sur un centre venu de la droite, qui semblait destiné à Antoine Griezmann, Karim Benzema arrivait à toute blinde et heurtait le Matelassier. S’en suivirent quelques minutes de flottement où on pouvait l’apercevoir se faire bander la cuisse. Il tentait bien de reprendre, mais était contraint de céder sa place, sur blessure, à Olivier Giroud (41e). À la pause, dans les coursives du Stade de France, il se murmurait que l’attaquant français souffrait d’une béquille. Chose confirmée par Didier Deschamps en conférence de presse.

« il a pris un coup, une béquille sur le vasque interne du genou et un peu sur le muscle au-dessus du genou. Il sentait le muscle dur, donc il ne fallait pas prendre de risques, c’est pour ça qu’il est sorti. Déconvenue ? C’est un coup ! Il y a toujours pire, si c’est une cheville ou un genou, on ne se pose pas la question. J’ai un staff médical de haut niveau et ça ira mieux de jour en jour et je n’ai pas de souci particulier. Il y a des impondérables, ils sont là, ça arrive aux autres aussi. Il faut faire avec. Il n’y a rien de dramatique », a commenté DD. Plus de peur que de mal donc, mais cette préparation n’a pas franchement aidé Karim Benzema, qui a pourtant pu mesurer sa popularité auprès des supporters chanceux, présents ce mardi, qui ont scandé son nom à maintes reprises.

ACTUALITÉS SIMILAIRES